Blog de voyage d'Opodo icon
Blog de voyage d'Opodo
  •   6 min. de lecture

Amis voyageurs vous le savez, le monde regorge de merveilles naturelles… Montagnes, volcans, plaines, rivières, lacs, plages, forêts, cascades, déserts, existent en différentes tailles, couleurs et formes. C’est d’ailleurs cette variété qui fait la richesse et la beauté de notre planète.

Et chez Opodo, on ne se lasse pas de lister les plus beaux endroits du monde où l’on aimerait bien poser un pied un jour ou l’autre.

Si vous manquez d’inspiration pour votre prochain voyage, voici notre sélection des 10 plus beaux sites naturels du monde !

1. Paria Canyon – États-Unis

Situé à cheval sur l’Utah et l’Arizona, le Paria Canyon est moins connu que ses proches voisins mais n’en est pas moins spectaculaire ! C’est l’érosion de la roche sédimentaire qui est à l’origine de ces incroyables voûtes et autres formes creusées dans la roche d’un rouge typique de la région. Tirant son nom du dialecte parlé par le peuple autochtone Païute signifiant « eau boueuse », le canyon de Paria est en effet accessible en randonnant à travers de nombreux cours d’eau et zones marécageuses.

Si vous décidez de vous y aventurez, vous croiserez certainement de nombreuses espèces animales telles que des aigles, des lynx mais aussi des coyotes.

paria canyon
Source : Bureau of Land Management (Flickr)

2. Les chutes Victoria, Zambie – Zimbabwe

Inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO, les chutes Victoria font sans aucun doute partie des plus spectaculaires chutes d’eau du monde ! Situées à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe, elles se jettent d’une hauteur allant jusqu’à 108 mètres et sur une largeur de 1700 mètres. Si vous souhaitez vivre une expérience absolument inoubliable, sachez qu’il est possible de faire du rafting dans les gorges en aval des chutes mais également qu’on peut se baigner tout en haut de la cascade, dans une sorte de piscine naturelle surnommée « la piscine du diable »…

Avis aux amateurs de sensations fortes !

chutes victoria
Source : Benjamin Hollis (Flickr)

3. Le cenote Ik Kil – Mexique

Le mot « cenote » ne vous dit peut être rien… Il provient pourtant de la langue Maya dans laquelle il signifie « puit sacré ». A l’époque, les cenotes étaient considérés comme des passerelles vers l’au-delà. S’ils ont aujourd’hui perdu leur image surnaturelle, ils n’en restent pas moins de superbes oeuvres d’art de Mère Nature.

Et si vous ne devez en voir qu’un, ne manquez pas celui d’Ik Kil, situé à proximité du temple de Chichén Itzá. Sa profondeur mais aussi la présence des lianes qui se jettent dans le vide lui confèrent une atmosphère toute particulière.

cenote Ik Kil
Source : Vicente Villamón (Flickr)

4. Le Grand Trou Bleu – Belize

Le Grand Trou Bleu est une sorte de grotte immergée, parfois aussi considérée comme un cenote sous-marin, que vous trouverez dans un atoll proche des côtes du Belize. D’une forme circulaire presque parfaite, ce trou bleu possède un diamètre de plus de 300 mètres et une profondeur de 124 mètres. Il est donc particulièrement impressionnant !

Si vous souhaitez suivre les traces du commandant Cousteau qui l’a visité en 1971, vous devrez prendre un bateau depuis Belize City

Trou bleu Bélize

5. Le salar d’Uyuni – Bolivie

Ce désert de sel situé à 3 650 mètres d’altitude dans le sud de la Bolivie étonne par sa blancheur presque immaculée et sa platitude, à tel point qu’on croirait qu’il s’étale à l’infini ! Venant casser ce paysage irréel, de petits îlots font leur apparition ça et là, surmontés de cactus de 10 à 12 mètres de haut.

Il n’y a pas de doute, le salar d’Uyuni est l’un des paysages les plus fascinants du monde !

désert de sel d'uyuni
Source : Michael Tieso (Flickr)

6. Les bassins de Pamukkale – Turquie

Inscrit à l’UNESCO depuis 1988, l’incroyable site de Pamukkale est situé au sud-ouest de la Turquie, à proximité de la ville de Denizli. Ses piscines d’eau chaude formées par de la roche calcaire, dont certaines ont une température de plus de 45°C, sont connues pour leurs vertus thérapeutiques permettant de soigner certaines maladies et infections.

Si vous décidez de faire le voyage, vous comprendrez rapidement pourquoi les Turques ont choisi le mot « Pamukkale » signifiant château de coton pour désigner ce lieu…

pamukkale
Source : Esther Lee (Flickr)

7. Yellowstone – États-Unis

S’étendant sur plus de 8900 km entre les états du Wyoming, du Montana et de l’Idaho, le parc de Yellowstone est certainement le plus impressionnant des parcs nationaux américains. Célèbre pour ses phénomènes géothermiques, il contient en effet de nombreux geysers et sources chaudes mais également de grands mammifères comme des grizzlys, des loups et même des bisons.

Véritable paradis des amoureux de la nature, il fait partie des réserves de biosphère de l’UNESCO depuis 1976 et continue d’attirer chaque année plus de deux millions de visiteurs.

yellowstone
Source : abhisawa (Flickr)

8. Mont Fuji – Japon

Point culminant et emblème du Japon, le Mont Fuji est un cône volcanique situé sur l’île de Honshū. S’élevant à 3776 mètres d’altitude, ce volcan est toujours considéré comme actif, bien que la dernière éruption remonte au XVIIIe siècle. Considéré comme un véritable pèlerinage par de nombreux Japonais, l’ascension du Mont Fuji est relativement aisée et prend entre trois et huit heures en fonction des conditions climatiques et de la forme physique des marcheurs.

Ceux qui l’ont fait affirment que voir le soleil se lever depuis son sommet est une expérience inoubliable, quasi mystique, et nous ne pouvons que vous recommander d’en faire l’expérience !

Mont Fuji
Source : Travelbusy (Flickr)

9. Le parc naturel de Danxia – Chine

Les paysages de la Chine se suivent mais ne se ressemblent pas… Preuve en est avec l‘incroyable parc géologique de Zhangye Danxia où les formations rocheuses colorées se succèdent en vagues surréalistes. En cause ? L’accumulation de couches de sédiments aux couleurs différentes pendant près de 24 millions d’années et révélées par l’érosion due à la pluie et au vent. Le site abrite par ailleurs de nombreuses espèces vivantes, dont 400 sont considérées comme rares ou menacées.

Danxia

10. La Mer Morte – Israël

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, la Mer Morte est un lac situé au carrefour d’Israël, de la Jordanie et de la Palestine. Alimenté par le fleuve Jourdain, il est connu pour sa forte teneur en selen moyenne de 27,5 % contre 2 à 4 % dans la mer, ce qui empêche la survie d’espèces vivantes, à l’exception de certains algues microscopiques. La Mer Morte est également le point le plus bas de la surface de la planète avec une altitude de –429 mètres.

Si vous souhaitez découvrir cet étrange étendue d’eau, pas besoin de perfectionner votre technique de natation, vous n’aurez qu’à vous laisser flotter… 

mer morte
Source : Yair Aronshtam (Flickr)

Et vous, quels sont les lieux que vous rêvez de visiter ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous