Blog de voyage d'Opodo icon
Blog de voyage d'Opodo
  •   3 min. de lecture

On a coutume de dire que si Jérusalem est le coeur d’Israël, Tel-Aviv en est le poumon. Et si l’une tient le devant de la scène internationale, l’autre se prélasse tranquillement au soleil sur ses belles plages dorées. Ici, le mot « cosmopolite » prend tout son sens, tant le métissage culturel est important. Son architecture, ses musées, ses galeries, ses restaurants et ses bars branchés justifient son surnom de « Miami de la Méditerranée ». Progressivement, la ville gagne ses galons touristiques et attire de plus en plus d’Européens en quête de soleil toute l’année.

Prêt à découvrir la Ville Blanche? Voici les adresses et sites incontournables pour un premier voyage à Tel Aviv.

Découvrir le centre-ville et le style Bauhaus

visiter-tel-aviv-bauhaus-opodo
Source Flickr (Kylar Loussikian)

C’est à Tel Aviv que l’on trouve la plus grosse concentration de bâtiments de style Bauhaus, cette architecture typique allemande qui s’est implantée dans les années 1920-1930 sous l’impulsion des migrants européens. On ne dénombre pas moins de 4000 édifices et les plus beaux se trouvent sur l’Avenue Rothschild, et dans les rues Bialik, et Sheinkin. Vous verrez peut-être certains bâtiments remis au gout du jour d’une façon assez surprenante: les façades ont été conservées tandis que l’intérieur a été creusé pour laisser place à un parking. Une façon de préserver une certaine harmonie dans les rues de la Ville Blanche. Pour en savoir plus sur le style Bauhaus, visitez le musée Bauhaus Foundation.

Arpenter la Tayelet

visiter-tel-aviv-promenade-opodo
Source Flickr (Egidius Bestubleven)

La Tayelet est la promenade située en bord de mer qui relie les 13 plages de la ville. Fréquentée par des milliers de touristes, elle a récemment été rénovée de façon à offrir une balade des plus agréables. Longue de 5 km, elle se fait à pied, à vélo ou à roller. On y trouve des équipements sportifs, des terrains de sport et de nombreux cafés et restaurants. Peu importe l’heure du jour ou de la nuit, il y a toujours quelque chose à faire sur la Tayelet.

Lézarder sur Gordon Beach

gordon-beach-visiter-tel-aviv-opodo
Source Flickr (Alan Kotok)

Gordon Beach est l’une des plages les plus branchées de Tel-Aviv. Sous ses airs de Miami Beach, elle est bondée et animée, de jour comme de nuit. Posez votre serviette sur le sable et observez le va-et-vient de la foule éclectique avant de vous installer, les pieds dans l’eau, à la table de La La Land, un restaurant de plage très sympathique au rapport qualité/prix imbattable. Pour une expérience insolite, rendez-vous à la piscine Gordon située sur la plage. Ouverte chaque jour entre 5h et 19h, elle est alimentée en eau de mer puisée à plus d’un kilomètre des côtes.

Flâner dans le Vieux Jaffa

vieux-jaffa-opodo-visiter-tel-aviv
Source Flickr (Andrew Nash)

Jaffa, le quartier arabe un peu excentré est aussi le plus ancien de la ville. Il fut pendant près de 4000 ans l’un des ports les plus importants de la Méditerranée. Aujourd’hui, certes un peu décrépi, il n’en attire pas moins un flot de touristes incessant. Arpentez ses petites rues pavées et découvrez ses galeries d’art, ses antiquaires avant de goûter à la cuisine arabe ou de fumer un narguilé.

Faire le plein d’épices au marché Levinski dans le quartier de Florentine

visiter-tel-aviv-marché-opodo
Source Flickr (smcgee)

Un peu branché et plutôt bohème, le quartier de Florentine est une joyeuse cacophonie de sons et de couleurs dont s’inspirent les artistes émergents. Les étudiants, eux, y trouvent des logements bon marché. Ouvert du dimanche au jeudi, le marché de Levinsky est le lieu de rencontre des locaux qui en profitent pour déjeuner dans l’un des restaurants attenants. Les sacs d’épices débordent sur les trottoirs et l’on peut se régaler à moindres frais en goutant aux spécialités grecques et turques proposées sur les stands.

S’aventurer dans le quartier de Kerem HaTeimanim

kerem-hateimanim-opodo
Source Flickr (K.Lord)

Le quartier yéménite est le premier quartier à avoir été fondé en dehors de Jaffa, c’est donc l’un des plus anciens de Tel Aviv. Situé à côté du Shuk Ha’Carmel, il est calme et paisible et on y vient principalement pour découvrir les façades colorées des maisons, véritables galeries en plein air. Bien sûr, il faut faire un détour au marché où l’on trouve les meilleurs poissons et une huile d’olive fabuleuse. Grimpez ensuite sur la terrasse en rooftop du Prince, savourez un cocktail et appréciez la vue!

Faire la fête sur le Vieux Port

Source Flickr (Mikhail Kryshen)
Source Flickr (Mikhail Kryshen)

Si la balade ne vous a pas épuisé, rendez-vous en fin de journée sur le Vieux Port de Tel Aviv. Fondé dans les années 30 puis délaissé une trentaine d’années plus tard, c’est aujourd’hui l’un des lieux les plus visités de la ville. On y vient pour voir le soleil se coucher, boire un verre, dîner puis faire la fête toute la nuit dans l’une des nombreuses discothèques qui s’y trouve, comme le TLV Club, référence incontournable en matière de House, Electro et Transe.

Tel-Aviv, côté culture

Source Flickr (iwishmynamewasmarsha)
Source Flickr (iwishmynamewasmarsha)

La Ville Blanche est le coeur de la vie culturelle israélienne. Galeries d’art, musées, expositions, il y a l’embarras du choix!
Le Musée d’Art possède une formidable collection d’art moderne, dont une dizaine d’oeuvres de Chagall, Picasso, et Fernand Léger. Le Musée Eretz Israel et le Musée de la Diaspora méritent également le détour, tout comme le Centre Yitzhak Rabin, dédié à la vie de ce ministre célèbre, assassiné en 1995.

Bien sûr, cette liste est loin d’être exhaustive! D’ailleurs, si vous avez vous-même des suggestions de choses à faire ou à voir à Tel-Aviv, laissez-les nous dans un commentaire ci-dessous!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous