Blog de voyage d'Opodo icon
Blog de voyage d'Opodo
  •   5 min. de lecture

Située au nord de l’île de Honshu, dans la préfecture d’Aomori, et à seulement 3 heures de Tokyo, la région de Hachinohe est une destination encore peu connue au-delà des frontières japonaises. Entourée de montagnes, de forêts et bordée par une côte spectaculaire, Hachinohe réserve de belles surprises aux touristes suffisamment curieux pour y séjourner le temps d’un voyage à la découverte d’un Japon authentique.

Que faire à Hachinohe ? Découvrez dans cet article les endroits incontournables à visiter dans cette destination d’exception au nord du Japon !

Festivals et visites culturelles à Hachinohe

La province de Hachinohe est en fait composée de 8 villes et villages : la ville de Hachinohe ainsi que les communes de Sannohe, Gonohe, Takko, Nanbu, Hashikami, Shingo et Oirase. Autrefois rassemblées sous le clan samouraï des Nanbu jusqu’à la moitié du XIXème siècle, elles possèdent un riche patrimoine culturel qui se manifeste aujourd’hui sous de nombreuses formes.

Le festival Enburi

homme danse traditionnelle hachinohe japon

Chaque année à la mi-février, les habitants de Hachinohe célèbrent l’arrivée du printemps à l’occasion du festival Enburi. Pendant 4 jours, les rues de la ville s’emplissent et voient défiler touristes et locaux admirant les danses folkloriques enburi invoquant les bonnes récoltes de riz tout en célébrant la fin d’un hiver rude.

Reconnues comme biens culturels immatériels du Japon, ces danses possèdent un charme unique, notamment grâce aux costumes traditionnels colorés que portent les danseurs accompagnés du chapeau eboshi dont la forme symbolise le cou d’un cheval. Point d’orgue du festival : les feux de joie organisés chaque soir face à la mairie de Hachinohe !

Le mont Nakui et le temple Hoko-Ji

temple hachinohe japon

Perché à tout juste 615 mètres d’altitude, le mont Nakui offre de splendides vues sur la région de Nanbu à l’ouest de la province de Hachinohe. Divers sentiers permettent notamment de grimper à son sommet pour profiter d’un panorama à 360 degrés.

 Mais ce qui fait la particularité du mont Nakui, c’est sans aucun doute la présence du temple de Hoko-Ji, l’un des temples bouddhistes les plus connus de la région. Sa pagode de 33 mètres de hauteur et de 8 mètres de largeur en fait la plus grande pagode en bois construite sur 3 niveaux du Japon. Si vous vous rendez au mont Nakui, ne manquez pas de vous y arrêter, que ce soit simplement pour admirer son architecture, assister à une cérémonie bouddhiste ou faire l’expérience d’une séance de méditation.

Le festival des Trois Temples

Autre événement d’importance dans la région de Hachinohe : le festival des Trois Temples, Hachinohe Sansha Taisai, reconnu bien culturel immatériel du Japon et dont l’origine remonte à près de 300 ans. Célébré chaque année du 31 juillet au 4 août, il met à l’honneur temples et sanctuaires de la région à travers une multitude de parades colorées dans une ambiance festive et populaire.

De jour comme de nuit, les chars illuminés défilent dans les rues de Hachinohe sur un fond de musique folklorique évoquant un Japon féodal… Un événement absolument immanquable !

Une nature préservée entre montagne et littoral

Sauvage et préservée, la nature fait partie intégrante de Hachinohe et séduira les voyageurs en quête d’authenticité lors de leur séjour au Japon. Avec d’un côté un littoral au relief singulier longeant le Pacifique et, de l’autre, une zone intérieure où prospèrent forêts de pins centenaires et fleurs sauvages, la région de Hachinohe est une destination profondément apaisante et dépaysante.

La côte de Tanesashi

île temple côte hachinohe japon

En vous dirigeant à l’est de la ville de Hachinohe, vous découvrirez un littoral unique aux paysages pittoresques : la côte de Tanesashi. Appartenant au parc national de Sanriku Fukkō, cette côte s’étendant sur 12 kilomètres le long de l’océan Pacifique dévoile des vues spectaculaires aux touristes qui viennent y randonner le temps d’une journée.

Vous y verrez notamment la forêt de pins Yodo, abritant de nombreux spécimens centenaires, ainsi que la charmante île de Kabushima et son temple sacré perché au bord d’une falaise. Cette dernière accueille tout au long de l’année des colonies de goélands à queue noire, espèce emblématique de la région. Enfin, la côte de Tanesashi abrite une flore impressionnante : plus de 650 variétés de plantes habillent ses reliefs, offrant un spectacle différent à toutes les saisons.

Le lac Towada et les gorges d’Oirase

lac automne hachinohe japon

Facilement accessibles en bus depuis Hachinohe, les gorges d’Oirase font partie des plus beaux coins de nature de la région. Prenant sa source dans le lac Towada, Oirasegawa se transforme doucement en une rivière s’écoulant sur 14 kilomètres. Entouré d’une végétation proliférante de hêtres, de chênes, d’érables et de cèdres, ce cadre est particulièrement idyllique à l’automne lorsqu’il se teinte de couleurs flamboyantes.

Pour en profiter, empruntez le sentier entre Yakeyama et Nenokuchi à pied ou à vélo. Sur le chemin, vous croiserez cascades et oiseaux sauvages voire même, si la chance est de votre côté, un kamoshika ou saro du Japon, une espèce de bouquetin endémique de la région. Une fois arrivé à Nenokuchi, vous pourrez grimper sur un bateau pour une promenade sur le lac de Towada.

Le temple de Terashita Kannon

temple forêt hachinohe japon

Le temple de Terashita Kannon, situé à moins d’une heure de route de Hachinohe, est un autre site à ne pas manquer dans la préfecture d’Aomori. Niché au cœur d’une végétation luxuriante, on raconte qu’il aurait été construit par un moine du nom de Gyoki pendant l’époque de Kamakura (1185-1333). Lieu de pèlerinage, le complexe se divise en plusieurs parties avec d’un côté le temple et, de l’autre, le sanctuaire.

La cuisine de Hachinohe : du poisson, mais pas seulement !

Tout voyage au Japon est synonyme de découvertes gastronomiques pour les papilles et la région de Hachinohe ne déroge pas à la règle. Sa situation géographique en fait une destination tout indiquée pour déguster poissons et fruits de mer fraîchement pêchés… mais pas seulement !

Où déguster les meilleurs poissons et fruits de mer ?

péniche hachinohe japon

L’une des attractions principales de Hachinohe réside dans ses nombreux marchés matinaux où vous trouverez une grande variété de produits frais tout en observant la vie locale sous un autre angle. Si vous devez en choisir un, dirigez-vous vers le Hasshoku Center où sont regroupés plus d’une soixantaine de stands ainsi que deux zones de restaurants. Ouvert tous les jours, vous pourrez y déguster entre autres des ramens ou encore de délicieux fruits de mer grillés.

Si vous vous trouvez à Hachinohe un dimanche matin, prenez la direction du quai de Tatehana sur le port afin de visiter l’un des plus grands marchés du Japon ! Errez au milieu de ses quelque 300 étals répartis sur près d’un kilomètre où fourmillent vendeurs et locaux à la recherche des meilleurs produits.

Surnommé “la cuisine de Hachinohe”, le marché matinal de la station de Mutsuminato est l’un des plus anciens de la ville. Véritable institution, ses stands sont dirigés par de vieilles dames portant un fichu sur la tête que vous croiserez au milieu de ses allées. Affectueusement appelées isaba-no-kaccha (les mères du marché), une statue a même été érigée en leur honneur à l’entrée !

Les spécialités de Hachinohe

ail noir

Autre spécialité de la région de Hachinohe : le saké ! Pour découvrir les secrets de cet alcool japonais, visitez la brasserie de Hachinohe Shuzo construite en 1775 et profitez-en pour déguster l’un des meilleurs sakés du pays.

Côté plats, ne manquez pas de goûter au nanbu senbei, un biscuit salé typique à base de blé. Il est notamment utilisé pour l’élaboration du senbei-jiru, un savoureux bouillon de viande, poisson et légumes, et l’un des plats les plus populaires de Hachinohe.  Inspirée de la traditionnelle recette française, la bouillabaisse de Hachinohe est une autre spécialité à tester sans hésiter pour les amoureux des produits de la mer.

Enfin, du côté de la municipalité de Takko, on retrouve l’un des produits phares de la région : l’ail. En effet, c’est ici qu’est produit plus de 70 % de l’ail du pays ainsi qu’une variété particulièrement recherchée : l’ail noir. Son goût à mi-chemin entre la prune séchée et la pulpe d’abricot en fait un condiment très apprécié des chefs étoilés !

Destination authentique hors des sentiers battus au Japon, Hachinohe vous réserve donc de belles découvertes : un savant mélange de culture, de nature et de gastronomie facilement accessible en train ou en avion depuis Tokyo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous