Blog de voyage d'Opodo icon
Blog de voyage d'Opodo
  •   4 min. de lecture

Après l’Inde, continuons notre voyage cinématographique à la découverte de l’Italie. Notre voisin entretient en effet une longue relation avec le grand écran, le cinéma étant particulièrement bien adapté pour décrire l’intensité qui caractérise ses paysages et sa personnalité, mais aussi les contradictions, les problèmes et les conflits italiens. Si vous êtes curieux de savoir quels sont les films qui racontent le mieux l’Italie selon nous, découvrez notre liste des incontournables du cinéma italien.

Et si le sujet vous intrigue, n’oubliez pas de jeter un oeil à notre guide « Cities in 8 mm« , qui vous fera découvrir les scènes de tournage des plus belles villes du monde.

Le Voleur de bicyclette

le voleur de bicyclette

Histoire : Les aventures d’Antonio Ricci à Rome pour récupérer son vélo volé pendant la guerre.

Fiche technique : réalisé par Vittorio De Sica en 1948 avec des acteurs amateurs recrutés dans la rue.

Pourquoi faut-il le voir?

  • Parce que c’est l’une des œuvres les plus représentatives de néoréalisme italien.
  • Pour découvrir Rome en temps de guerre.
  • Parce que dans ce film c’est la ville de Rome qui est le personnage principal.
  • Parce qu’il a gagné l’Oscar du meilleur film étranger en 1949.

La dolce vita

la dolce vita film

Histoire : Se déroulant à la fin des années 1950, le film raconte la vie de Marcello Rubini, journaliste à Rome spécialisé dans les affaires de coeur et les scandales, entre fêtes mondaines et jolies femmes.

Fiche technique : réalisé par Federico Fellini en 1960, avec Marcello Mastroianni et Anita Ekberg.

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Il est considéré comme l’un des films les plus célèbres de l’histoire du cinéma.
  • Pour la fameuse scène du bain dans la Fontaine de Trevi avec Marcello Mastroianni et Anita Ekberg.
  • Pour l’intensité des dialogues.

La Grande Pagaille

la grande pagaille

Histoire : Juste après l’armistice du 8 Septembre 1943, marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale, les soldats sont plus qu’impatients de rentrer chez eux. Malheureusement, certains seront confrontés à une dure réalité et devront faire face à un destin inattendu.

Fiche technique : Réalisé par Luigi Comencini en 1960, avec Alberto Sordi et Eduardo De Filippo.

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Parce qu’il permet de mieux comprendre l’histoire italienne à la fin de la guerre et les raisons de la lutte partisane.
  • Parce qu’il fait partie des « 100 films qui ont changé la mémoire collective du pays entre 1942 et 1978 ».
  • Parce qu’Alberto Sordi figure parmi les plus célèbres acteurs italiens.
  • Parce qu’il fut un des plus grands succès de l’époque auprès des spectateurs mais aussi des critiques.

La vie est belle

la vie est belle

Histoire : L’histoire d’un homme juif, Guido Orefice, vivant en Toscane avec sa femme Dora et son fils Giosuè. Le bonheur de cette petite famille va être brusquement interrompu par leur capture et leur déportation dans les camps nazis. Pour protéger son fils de l’horrible réalité, Guido invente une superbe histoire de jeu à l’issu duquel ils pourront gagner un char.

Fiche technique : réalisé par Roberto Benigni en 1997, avec Roberto Benigni et Nicoletta Braschi.

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Parce qu’il a gagné 3 Oscars et est considéré comme le plus beau film italien de tous les temps.
  • Parce qu’il raconte de manière poétique et émouvante l’horreur de la déportation des juifs italiens dans les camps de concentration nazis.
  • Parce que Roberto Benigni est un acteur unique en son genre.

Le facteur

le facteur

Histoire : Inspiré du livre « Le facteur de Neruda » de l’écrivain chilien Antonio Skármeta,  le film se déroule sur une petite île au sud de l’Italie où l’écrivain Pablo Neruda a trouvé refuge. Un chômeur est embauché pour être le facteur du grand intellectuel et entre les deux s’établie une relation très forte.

Fiche technique: réalisé par Michael Radford en 1994, avec Massimo troisi, Philippe Noiret et Maria Grazia Cucinotta.

Pourquoi faut-il le voir ?

  • Pour les superbes images de l’île de Procida.
  • Parce que ce fut la dernière performance de l’inoubliable acteur comique Massimo Troisi.
  • Parce que le film fut un grand succès tant auprès des critiques que des spectateurs.


Réponse à “9 films pour découvrir l’Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous