Blog de voyage d'Opodo icon
Blog de voyage d'Opodo
  •   5 min. de lecture

Budapest vaut la peine d’être visitée toute l’année. La ville a ceci de particulier qu’elle bénéficie d’une longue tradition thermale qui mérite à elle seule le déplacement et peut constituer l’occasion d’un séjour aux expériences étonnantes, dépaysantes et réconfortantes même en plein mois de janvier !

Suivez-nous à la découverte des principaux centres thermaux de la ville et découvrez l’histoire de ces lieux incontournables !

 

L’histoire des bains de Budapest

Certes, les Romains d’Aquincum, colonie au bord du Danube, avaient bien entendu bâti les premiers thermes comme dans toutes les villes de l’Empire. Mais ce sont bien les Turcs qui, aux XVIème et XVIIème siècle développèrent, mirent en valeur et ancrèrent profondément cette tradition dans le quotidien des habitants de Budapest (qui n’était d’ailleurs encore que Buda).

Aquincum Budapest - blog Opodo
Source : Bjoertvedt

Les grandes heures de l’Empire Austro-hongrois au XIXème siècle et les premières années de la République d’après guerre ont fait fleurir les établissements thermaux poursuivant ainsi cette tradition pluriséculaire dans des lieux souvent fastueux.

Les Hongrois de Budapest s’y rendent aujourd’hui seul ou entre collègues après le travail, entre amis ou en famille, en semaine ou le week-end. A chacun son lieu de prédilection et ses habitudes, un peu comme le café du coin dans lequel on viendrait chaque semaine lire, écrire ou refaire le monde à plusieurs autour d’un verre…

Les bains de Budapest ont ceci d’exceptionnel qu’ils propulsent chaque visiteur dans une époque et une ambiance différentes.

Bains Budapest

A la découverte des principaux thermes de Budapest

Les bains Király

Les authentiques bains turcs, comme ceux de Király, proposent des bassins aux températures allant du froid au bouillant, des eaux soufrées, un hammam, un sauna et des salles de massage.

Le bassin central octogonal, bordé d’arcades de pierres de style ottoman, n’est éclairé que par de minuscules ouvertures dans la coupole centrale.

Les rayons de lumière transpercent péniblement la vapeur ambiante et nimbent d’un mystère inouï ce lieu où les voix murmurent et résonnent à la fois dans les voűtes. Pendant quelques heures, le temps est suspendu et l’on se croirait véritablement ailleurs : un moment magique…

Bains Kiraly Budapest - blog Opodo
Source : Christo

Heures d’ouverture : de 9h à 21h

Bains mixtes

Tarifs : environ 8 € la journée

 

Les bains Rudas

Ce sont probablement les plus beaux. Ces bains offrent une expérience incomparable de détente et de bien être qui, même en plein hiver, réchauffent les corps pour longtemps et permettent d’affronter sereinement les rigueurs climatiques du dehors.

Bains Rudas - blog Opodo
Source : Christo

Heures d’ouverture : de 6h à 20h

Réservés aux femmes le mardi et réservés aux hommes le lundi et du mercredi au vendredi. Mixtes le samedi et dimanche.

Tarifs : environ 10-12 € la journée (l’entrée est plus chère le week-end)

 

Les thermes Széchenyi

Parmi les bains du XIXème, on peut citer le Lukàcs de style néo-classique et surtout les Bains Széchenyi, délire néo-baroque formant le plus grand complexe thermal d’Europe. Alimentés de sources chaudes aux propriétés vertueuses, ils ont la particularité de proposer – outre les traditionnels bassins, étuves et saunas – des piscines d’extérieur où l’on se baigne avec délice même sous la neige ! Le décor y est tout différent des autres bains et l’atmosphère aussi.

Entièrement mixtes et proposant de nombreux soins curatifs, on y vient pour se relaxer bien sûr mais aussi pour entretenir son corps et soigner ses douleurs.

Les habitants de Budapest se pressent nombreux chaque jour et se retrouvent même dans le grand bassin extérieur pour jouer d’interminables parties d’échecs, le corps immergé jusqu’à la taille et la tête dans la vapeur qui s’échappe dans le froid de l’hiver.

Au Széchenyi, vous pourrez en effet observer un drôle de mélange d’activités collectives et sportives héritées de la période soviétique et d’un style « carton pâte » tout droit sorti d’un film de « Sissi impératrice »… Encore une expérience bienfaitrice à ne manquer sous aucun prétexte !

Les bains schezeny - blog Opodo

Heures d’ouverture : de 6h à 22h

Bains mixtes

Tarifs : environ 17-18 € la journée

 

Les bains Gellért

Pour parfaire la présentation des principaux bains de Budapest, on ne peut oublier d’évoquer ceux du fameux hôtel Gellért. Splendide exemple d’art nouveau – « Secession » comme on disait dans l’Empire Austro-hongrois – l’hôtel abrite un complexe thermal réputé surtout par son décor original de mosaïques bleues et dorées, ses vitraux et ses colonnades.

On y retrouve toutes les prestations d’hydrothérapie des autres bains mais on y vient surtout pour le cadre stylé et pour admirer les différentes salles. Hommes et femmes peuvent s’y rendre les mêmes jours, mais par deux entrées séparées et sans cohabiter dans les mêmes bains. Et pour bien terminer un passage au Gellért, pourquoi ne pas aller prendre une boisson chaude dans le bar de l’hôtel ?

Bains Gellert Budapest - blog Opodo
Source : Joe Mabel

Heures d’ouverture : de 6h à 20h

Bains mixtes

Tarifs : environ 18 € la journée

 

A savoir sur les établissements thermaux

Lors d’un séjour en automne ou en hiver, il est tout à fait possible d’envisager une plongée dans un bain différent chaque jour pour couper ou achever une promenade dans la ville et se réchauffer durablement.

Chaque bain a ses particularités : dans les bains mixtes, on s’y rend en maillot de bain ; dans les autres, on vous remet souvent (pour les hommes) une sorte de pagne en tissu à nouer autour de la taille (se renseigner sur les jours mixtes et non mixtes).

Les tarifs varient d’un établissement à l’autre, selon le décor et les prestations supplémentaires réservées.

Tous les établissements sont globalement d’une grande propreté.

Budapest abrite bien d’autres bains encore, moins célèbres et moins sophistiqués, ce qui en fait la capitale du thermalisme européen. Cette particularité donne à la capitale hongroise un « petit supplément d’âme » et l’occasion rêvée de la découvrir autrement, même en hiver, par ses plaisirs aquatiques le temps d’un week-end…

Vous avez déjà visité l’un de ces établissements ? Racontez-nous votre expérience dans les commentaires ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous