hotesse-de-l-air

Une icône dans le ciel

Vous aimez voyager ? Prendre l’avion vous fait rêver et les hôtesses de l’air aussi ? Alors vous êtes bien tombés ! On se retrouve aujourd’hui pour voler dans le passé des compagnies aériennes et leurs fidèles employées : les hôtesses de l'air !

À la découverte du monde des hôtesses

Histoire, style et bien plus

Chaque voyage en avion s'accompagne de la présence du personnel, bien reconnaissable par leur tenue.  Souriantes, accueillantes, elles rendent notre voyage le plus agréable possible.

C’est une histoire de femmes, puisque les premières à inventer ce travail furent des jeunes filles, dont une en particulier, qui affirma : « si une femme peut voler, alors tout le monde peut ».

En effet, les conditions de vols au début de l’aviation civile n’étaient pas vraiment confortables, les voyages étaient longs et souvent, les passagers faisaient des malaises. C’est pour cette raison que l’on créa ce métier...

Vous voulez en savoir plus ? Allez, on décolle !

 

infographique-hotesse-de-l-air

 

Partagez cette infographie sur votre site

 

Leur histoire et évolution

ellen-church

 

Tout a commencé en 1930 quand une jeune infirmière diplômée, Ellen Church qui rêvait d’être pilote mais fut refusée au poste. Pour ne pas renoncer à sa passion pour l'aviation, elle se propose comme infirmière de l’air.

Pour cela, elle se charge de recruter d'autres infirmières diplômées et invente ainsi un métier. Leurs rôles ? S’occuper des passagers, les soigner si nécessaire, réparer les sièges cassés et monter les bagage dans l’avion...  

  • En 1941, quand les États- Unis entrent en guerre, les infirmières, sont de plus en plus engagées aux fronts et le travail d’hôtesse de l’air devient donc accessible à une plus grande partie de jeunes filles qui se forment avec un nouveau diplôme.
  • Un tournant en faveur de ces femmes et non plus uniquement envers leurs clients, arrive avec les années 70. Une véritable lutte se met en place pour revendiquer l’égalité des droits. En effet, quelques compagnies accordent l’égalité de salaire entre hommes et femmes. Puis, on leur octroie une série de droits qui les rendent plus libres. On passe ainsi d’une femme image, à une femme professionnelle.
  • En 1980, ces assistantes de vol se distinguent pour leur professionnalisme et elles sont de véritables point de référence pour les passagers. Leur tenue change selon les pays, les compagnies se multiplient et cette profession se voit de plus en plus développée.

Aujourd’hui, cette profession est très populaire, puisqu’avec l’augmentation des compagnies de vols low cost, il y a de plus en plus de demande d'hôtesse de l'air mais aussi - bien sûr - d'hommes, appelés “stewards”.

Actuellement, l’hôtesse de l'air la plus âgée a 80 ans et est toujours en service.  Par ailleurs, les tenues vestimentaire des hôtesses de l’air qui sont considérées commes les plus élégantes sont celles de la compagnie Qatar Airways, suivies de près par celles de Air France..

Bravo les Français !

À chaque pays une tenue originale!

tenues-hotesse-de-l-air

British Airways

Les Anglaises des années 50 se distinguent par leur style avec des jupes au-dessus du genou presque moulantes, une petite veste de la même couleur que la jupe (bleu foncé) et un col blanc qui ressort. Gants blancs, chapeau et cheveux bien coiffés : de vraies mannequins à bord !

Dans les années 70, les hôtesses de British Airways récupèrent les couleurs de leur drapeau. Leur tenue qui se caractérise surtout par le bleu de la veste et la jupe, s’accorde aux bords rouges de la chemise. La petite écharpe blanche est la touche finale. La jupe est juste un petit peu plus courte : on y aperçoit le genou !

Aujourd’hui, le bleu est la couleur principale et la tenue peut-être soit une jupe au genou ou un pantalon, une veste, une chemise et un chapeau. Il s’agit d’une combinaison parfaitement élégante et professionnelle.

South African Airways

L’Afrique du Sud aux années 70 : les robes au genou et la couleur bleu ciel sont imposées.

Durant les années 80, on utilise une chemise blanche, une veste et une jupe bleu ciel moins foncé et un chapeau : une tenue très sobre.

Aujourd’hui, les hôtesses de l'air peuvent choisir entre un t-shirt blanc, une jupe moulante de couleur bleu ciel, une robe bleu, ou une jupe-veste bleu. À tout cela s’ajoute une petite touche patriotique apportée par l’écharpe rouge avec des décorations qui reprennent les couleurs du drapeau.

American Airlines

Pendant les années 30, les jeunes infirmières de l’air d’American Airlines étaient habillées avec des tenues très moulantes : jupe, veste, talons et petit chapeau sur le côté.

Dans les années 70, on les reconnaît par le port de la mini jupe, qui arrive à moitié de la cuisse. Les possibilités pour les hôtesses étaient nombreuses dans le choix de robe, de jupe et de couleur.

Aujourd’hui, on assiste à un compromis : jupe à peine au dessus du genou, chemise et petit foulard autour du cou.

China Airlines

Les Chinoises ont eu droit à une importante évolution dans leur tenue. Elles passent, en effet, d’un simple t-shirt blanc rentré dans une jupe au genou semi-moulante foncée durant les années 40 à un changement dans les années 90 avec des tenues couleurs pastels (lila, rose, jaune et orange) et avec la fermeture des vestes sur le côté, rappelant le style oriental.

Aujourd’hui, il s'agit de couleurs plus douces, du rose et du violet, avec toujours la petite fermeture sur le côté.

Pakistan International Airlines

Ce qui est surprenant dans ce métier et comme nous avons pu le remarquer ici, les femmes du Pakistan arrivent à respecter la tradition tout en restant très élégantes. En effet, les années 60 se caractérisent par une tenue avec manche longue et pantalon et un foulard qui peut être mis sur les cheveux ou peut être laissé autour du cou.

Les années 70 et 80 se font plus colorées, mais restent, au niveau de l’habillement, assez similaire à celui des années 60.

De nos jours, la tenue est la suivante : une longue chemise ou robe avec des pantalons, les couleurs se font plus intenses et la présence d'un chapeau où pend un petit voile qui couvre l’arrière de la tête.

 

« Pour la plupart des gens, le ciel est la limite. Pour ceux qui aiment l’aviation, le ciel est leur maison »

opodo_icon5_large

Anonyme